Sceau Clean & Safe Hotel Portuense

Hôtel à Lisbonne

Sceau Clean & Safe

Déclaration d’Engagement

Développement Touristique – Hotel Portuense avec RNET nº 6550

La déclaration d’Établissement Sain et Sûr, valable jusqu’au 30 avril 2021, est dûment enregistrée.

La présentation de cette Déclaration découle de l’engagement que toutes les exigences mentionnées ci-dessous sont validées dans leur intégralité par l’Établissement Hotel Portuense.

Formation pour tous les employés

  • Tous les employés ont reçu des informations et/ou une formation spécifiques sur:
    • Protocole interne sur l’épidémie de coronavirus COVID-19.
    • Comment respecter les précautions de base en matière de prévention et de contrôle des infections liées à l’apparition du coronavirus COVID-19, y compris les procédures :
      • hygiène des mains : se laver fréquemment les mains à l’eau et au savon pendant au moins 20 secondes ou utiliser un désinfectant pour les mains contenant au moins 70 % d’alcool, en couvrant toutes les surfaces des mains et en les frottant jusqu’à ce qu’elles soient sèches.
      • étiquette respiratoire : tousser ou éternuer dans l’avant-bras fléchi ou utiliser un mouchoir en papier, qui doit ensuite être immédiatement jeté ; Toujours se laver les mains après avoir toussé ou éternué et après avoir soufflé ; Éviter de se toucher les yeux, le nez et la bouche avec les mains.
      • comportement social : modifier la fréquence et la forme des contacts entre les travailleurs et entre les travailleurs et les clients, en évitant (dans la mesure du possible) les contacts étroits, les poignées de main, les baisers, les lieux de travail partagés, les réunions en face à face et le partage de la nourriture, des ustensiles, des tasses et des serviettes.
    • Comment respecter l’autocontrôle quotidien pour l’évaluation de la fièvre (mesure de la température corporelle et enregistrement de la valeur et de l’heure de la mesure), la vérification de la toux ou la difficulté à respirer.
    • Comment se conformer aux directives de la DGS pour le nettoyage et le traitement des vêtements dans les établissements.

Information à tous les clients

  • Les informations suivantes sont à la disposition de tous les clients:
    • Comment respecter les précautions de base en matière de prévention et de contrôle des infections en rapport avec l’apparition du coronavirus COVID-19.
    • Quel est le protocole interne concernant l’épidémie de coronavirus COVID-19.

L’établissement a

  • Un équipement de protection individuelle suffisant pour tous les travailleurs.
  • Équipement de protection individuelle à la disposition des clients (capacité maximale de l’établissement).
  • Stock de produits de nettoyage à usage unique proportionné à leurs dimensions, y compris des lingettes de nettoyage à usage unique humidifiées avec un désinfectant, de l’eau de Javel et de l’alcool à 70º.
  • Distributeurs de solution antiseptique à base d’alcool ou de solution à base d’alcool à proximité des points d’entrée/sortie et, le cas échéant, par étage, à l’entrée du restaurant, du bar et des installations sanitaires communes.
  • Conteneur à déchets avec ouverture non manuelle et sac en plastique.
  • Lieu pour isoler les personnes pouvant être détectées comme des cas suspects ou confirmés de COVID-19, qui devrait de préférence être équipé d’une ventilation naturelle ou d’un système de ventilation mécanique, et avoir des revêtements lisses et lavables, une salle de bain, un stock de matériel de nettoyage, des masques chirurgicaux et des gants jetables, un thermomètre, un conteneur à déchets autonome, des sacs à déchets, des sacs à linge usagés, un kit avec de l’eau et quelques aliments non périssables.
  • Dans les installations sanitaires, il faut se laver les mains avec du savon liquide et des serviettes en papier.

L’établissement assure

  • Lavage et désinfection, selon le protocole interne, des surfaces où circulent les employés et les clients. garantir le contrôle et la prévention des infections et de la résistance aux antimicrobiens.
  • Nettoyage, plusieurs fois par jour, des surfaces et des objets d’usage courant (y compris les comptoirs, les interrupteurs d’éclairage et d’ascenseur, les poignées, les boutons d’armoires).
  • La préférence est donnée au nettoyage humide plutôt qu’au nettoyage à sec et à l’utilisation d’aspirateurs.
  • Le renouvellement de l’air dans les chambres et les espaces clos se fait régulièrement.
  • La désinfection de la piscine ou d’autres équipements existants dans les SPA / zones de bien-être (lorsqu’ils existent) est effectuée comme défini dans le protocole interne.
  • La désinfection du jacuzzi (lorsqu’il y en a un) se fait régulièrement avec le déversement de toute l’eau suivi du lavage et de la désinfection ; ensuite, il est rempli d’eau propre et désinfecté avec du chlore en quantité appropriée, selon le protocole interne.
  • Dans les secteurs de l’alimentation et des boissons, l’hygiène des ustensiles, des équipements et des surfaces est renforcée et la manipulation directe des aliments par les clients et les employés est évitée autant que possible.

Le protocole de nettoyage et d’assainissement garantit

  • La définition de soins spécifiques pour le changement des draps et le nettoyage des chambres, en privilégiant deux temps d’intervention espacés et avec une protection adéquate selon le protocole interne.
  • L’enlèvement des draps et des serviettes de toilette effectué sans les secouer ni les agiter, en les roulant de l’intérieur vers l’extérieur, sans toucher le corps et en les portant directement à la machine à laver.
  • Lavage séparé en machine et à haute température de l’uniforme et de la literie des employés (environ 60ºC).

L’opération assure

  • Qu’il y ait toujours un employé chargé de déclencher les procédures en cas de suspicion d’infection (accompagner la personne présentant des symptômes dans l’espace d’isolement, lui apporter l’aide nécessaire et contacter le service national de santé).
  • Décontamination de la zone d’isolement en cas de cas d’infection positifs et renforcement du nettoyage et de la désinfection en cas de suspicion d’infection, en particulier sur les surfaces fréquemment manipulées et utilisées par les patients, comme indiqué par la DGS.
  • Le stockage des déchets produits par les patients suspectés d’infection dans un sac plastique qui, après avoir été fermé (par exemple avec un clamp), doit être séparé et envoyé à un opérateur agréé pour la gestion des déchets hospitaliers présentant un risque biologique.